Méditation pleine conscience

Définition

La pleine conscience ou mindfulness est un état de conscience spécifique qui se retrouve à la base des différents courants de méditation bouddhiste. Issue de traditions millénaires, cette pratique a été récemment importée dans le monde de la psychologie scientifique par Jon Kabat-Zinn, professeur de médecine américain. Depuis la création du programme MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction) en 1979, l’intérêt de la communauté médicale pour cette technique n’a cessé de croître et les approches thérapeutiques basées sur la mindfulness se sont largement diffusées dans le domaine du soin et de la santé.
Lorsqu’on parle de « pleine conscience », « méditer » signifie s’entrainer à diriger son attention sur le moment présent. Il s’agit d’être présent à ce qui est là, en s’efforçant de ne pas y réagir et simplement de l’observer et de le ressentir.

Contrairement à certaines idées reçues, la méditation de pleine conscience n’est pas:

  • une longue et profonde réflexion,
  • une méthode pour faire le vide dans sa tête,
  • une démarche religieuse ou spirituelle,
  • une technique de relaxation, de sophrologie ou d’hypnose.

Aujourd’hui, la méditation de pleine conscience est utilisée en milieu hospitalier et fait l’objet de recherches cliniques et scientifiques régulières. On dispose d’un nombre important d’études scientifiquement valides attestant de l’intérêt de cette approche dans différents troubles psychiatriques ou médicaux. Certaines indications spécifiques peuvent être soulignées :

  • Gestion du stress, de l’anxiété chronique, de l’insomnie
  • Prévention des rechutes dépressives
  • Gestion de l’impulsivité (crises de colère, crises de boulimie…)
  • Gestion de la douleur chronique
  • Gestion de la détresse face à la maladie chronique
  • En sexologie
%d blogueurs aiment cette page :